Cela fait un mois que ma machine à coudre ne fonctionne plus et après de multiples échanges avec mon revendeur j'ai enfin pu la mettre en réparation.

Je ne pouvais rester sans projet et j'ai donc ressorti mes aiguilles à tricoter. Il me fallait aussi un projet facile et rapide à concevoir, car en effet je me lasse très rapidement du tricot.

En trois soirées l'affaire était conclue et Iphigénie est née.

Iphigénie

Iphigénie2

une pelote de laine blanche, un reste de laine verte, un pelote de laine "mais que vais-je faire avec ça" pour les cheveux, un peu de fil pour les yeux et la bouche et ça nous fait le rue Michel.

Une deuxième est déjà en production pour l'offrir à quelqu'un.